Approche thérapeutique par la médiation animale – Asinothérapie

« L’animal ne se nourrit pas d’attentes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils devraient être. »

Boris Levinson

Une Psychologue FSP vous accueille et propose à vos enfants des séances de thérapie par la médiation animale avec des ânes (Asinothérapie).


Les séances

 

 

 

 

 

 


La relation de l’enfant avec l’animal est tout à fait singulière. Par son effet potentiellement apaisant, d’une part, et par le rôle de facilitateur, de médiateur « non-menaçant » incarné par l’animal d’autre part. Prendre soin d’un animal, de part la responsabilisation et la valorisation que cela engendre, donne des repères à l’enfant et favorise l’estime de soi.

La thérapie par la médiation animale pour les enfants… pour quoi ?

Chez Captaga, la thérapie par la médiation animale s’adresse à tous les enfants et adolescents qui traversent un moment difficile, qui vivent des comportements qui le font souffrir, ou des difficultés d’ordre relationnelles, émotionnelles ou psychiques. Nous proposons également ces séances à un public avec trouble du développement, handicap mental ou moteur.

Autrement appelée zoothérapie, cette approche consiste à faire intervenir un animal soigneusement sélectionné et entraîné, encadré par un professionnel spécialisé, auprès d’une ou plusieurs personnes dont les besoins ou pathologie ont été préalablement ciblés. Le but étant de viser des objectifs thérapeutiques, l’élaboration du dispositif est co-construite avec avec l’enfant et ses parents afin de proposer des séances dont le contenu est cohérent avec l’environnement dans lequel évolue l’enfant.

« Stimulés et structurés par l’animalité de son compagnon et ami, les émotions, les compétences, les interactions, la communication, l’imaginaire et les processus cognitifs de l’enfant libèrent son intelligence et sa pensée. » (Montagner, 2002)

Chez l’humain, le mode de communication principal est verbal. Pour l’animal, les modes de communication sont divers et passent par les canaux visuel, sonore, olfactifs et tactile. Travailler avec un animal médiateur permet à l’enfant d’explorer ses sens, de développer d’autres modes de communication telle que la communication non-verbale, d’apprendre à comprendre la signification des attitudes de son partenaire, et de développer l’exploration tactile de l’animal.

La thérapie avec l’animal est un moyen de faciliter la communication, de réveiller les perceptions sensorielles, de mobiliser les élans relationnels et les comportements positifs. En résumé, ce type de thérapie pourrait faciliter l’expression des ressources dont dispose l’enfant.


Les ânes comme partenaires médiateurs… pourquoi ?

L’âne, de la famille des équidés, possède un instinct grégaire et vit en groupe  au sein duquel communiquer est primordial. C’est donc un animal fondamentalement habitué à la communication par des codes corporels reconnaissables et observables. Cette caractéristique est très intéressante dans un cadre thérapeutique puisque cela permet de travailler autour de la communication non-verbale, des gestes, des émotions ressenties et exprimées.

De par sa taille, l’âne permet de travailler sur le respect du cadre et des règles, la gestion de la force et du geste. La possibilité de monter dessus permet aussi de travailler l’équilibre, la motricité et l’orientation temporo-spatiale. Enfin, l’équidé a la capacité de s’adapter instantanément aux contacts sensoriels (pression des jambes, ordres vocaux, …) lorsqu’un individu le chevauche, permettant de créer les conditions d’un «dialogue tonico-postural».

De manière générale, la seule contre-indication à la thérapie avec les ânes est une allergie importante.


Renseignements et prise de contact :

 076 269 48 79 / maya.heimburger@captaga.ch