Les séances pour les institutions

Dans le cadre de demandes formulées par des institutions, nous mettons en place des séances permettant de recevoir des enfants, avec ou sans trouble du développement ou handicap, en individuel ou en groupe.

L’écurie est un monde rempli de sensations rassurantes et inquiétantes qui permettent d’immerger activement l’enfant dans un processus thérapeutique, impliquant la connaissance de la pathologie potentielle dont souffre le jeune, et à travers la mise en place d’un cadre de travail et d’objectifs .

L’âne apporte des bénéfices majeurs : il permet de travailler à chaque séance sur les aspects physiques, psychomoteurs, cognitifs et psychiques.

L’âne, animal porteur, est un magnifique allié qui offre son dos en mouvement à l’enfant, l’oblige à corriger son équilibre en permanence, stimule tous ses récepteurs sensitifs, déclenche des réflexes de redressement, développe les muscles et la forme physique.  Sur le dos de l’âne, les sens s’éveillent, et en particulier les sensations somesthésiques et proprioceptives, essentielles pour la construction de son schéma corporel.

Combiner le travail physique et psychique au sein d’un cadre ludique et détendu augmente la motivation de l’enfant, son adhésion à la thérapie et les bons résultats de celle-ci.

Le contact relationnel entre un enfant et un âne déclenche des émotions et des comportements qui sont favorables à l’enfant avec une difficulté de type pathologie ou handicap mental.

L’intégration sociale, souvent lacunaire, implique la communication avec autrui, la reconnaissance et le respect des règles sociales, et l’accès aux apprentissages. Ce que l’enfant apprend au sein des séances doit donc être transférable dans sa vie quotidienne.  La thérapie avec les ânes donne à l’individu des outils physiques, psychologiques et de communication lui permettant d’apprendre et de s’adapter plus efficacement.

 


  • Séances proposées aux institutions : tarif sur devis et co-construction de la prise en charge avec les enseignants/éducateurs/accompagnateurs/soignants.